Exception & diversité culturelle

L’audiovisuel au centre des préoccupations européennes (1986-1998)

Les lucarnes de l’Europe, coordonné par Marie-Françoise Lévy et Marie-Noële Sicard, s’est interrogé sur la place de la télévision dans la construction d’une culture commune à travers le petit écran.

Nous nous sommes intéressés plus particulièrement à l’émergence d’un concept au début des années 1990, manipulé depuis à toutes les sauces : l’exception culturelle. Devenue diversité culturelle sous l’égide de l’Union Européenne puis de l’ONU, l’exception culturelle était au départ une “exception” au sens juridique. Elle devait servir à exclure l’audiovisuel du libre échange et maintenir la possibilité de le réglementer.

L’exception culturelle a depuis été étendue à bien d’autres domaines. Et la diversité culturelle est devenue un principe éthique, celui du respect de la diversité des langues, des héritages, des patrimoines contre une mondialisation vue comme une menace d’uniformisation. Entrez dans les coulisses d’une négociation qui a duré 10 ans et qui continue de peser sur les négociations internationales !

CECI PEUT VOUS INTÉRESSER !